Dhyāna / Samādhi (Samyama)

DHYĀNA / SAMĀDHI (SAMYAMA) - Méditation / Illumination, par la Contrôle de la Fréquence des Ondes Mentales

Aprenez la Secrète Méditation des Hautes Himalayas Indiennes (au-delà de rshikesh et Haridvar)
et des Forêts Dravidiennesa du Sud.

La plus secrète, efficace et puissante méditation du Monde

Il n'y a pas de véritable Méditation en dehors du Yoga

*

Dhyána / Samyama

INTRODUCTION

Yoga - le Contrôle de la Fréquence des Ondes Mentales – selon le Grand Maître Patañjali – l’unique et véritable codificateur historique du Yoga :  

Chita Vrtti Nirodha 
(Mental) (Ondes) (Contrôle)


Le Yoga (qui signifie joindre, ou lier, de la racine Yuj – on dit Yudj = joug) est un Système Intégré de Développement Total de l’Être Humain.  

1. En explorant complètement toutes les capacités humaines positives
 

       1- visibles, 2- latentes, 3- suspectées, 4- insuspectées

cela doit être fait en Harmonie (sans déséquilibres, sans qu’une partie joue un rôle excessif, déséquilibrant pour les autres, ou ait une avance ou un retard compromettant), 
 

2. jusqu’à assumer une dimension ultra corporelle / Cosmique, (Nirbīja) Samādhi – Illumination, le But du Yoga, catapultant l’Être Humain (laissant en arrière une information génétique essentiellement animale vieille de centaines de millions d’années), unissant à la Base de toute la Mémoire et Sagesse cosmiques.


EXPLICAÇÃO GENERALISTA

Pour cela, le Yoga Sāmkhya (à l’origine, quand il n’y avait encore qu’un seul Yoga, le Yoga s’appelait Sāmkhya) dispose des 14 Disiplines Techniques – faites en Cours, en 14 Anga ou parties, une Discipline – le Mahā Sādhanā / Grande Pratique (plus 6 disciplines Complémentairess pour un total de 20) ; toutes préparent la dernière – la plus importante : Dhyāna – Véritable Méditation

Par exemple, les Āsana – Positions Psychobiophysiques, confèrent une résistance physique, musculaire, énergétique, émotionnelle et neurologique exceptionnelle, unique et propre au Yoga, préparant à l’évolution mentale et au passage des hautes énergies (sans effets secondaires). Les Yoganidrā – techniques de Relaxation Physique, Émotionnelle et Mentale, permet outre une détente totale et des récupérations physiques fulgurantes en quelques minutes, la résolution des nœuds psychiques et l’auto-résolution de situations inscoupçonnées et impénétrables de la complexe psyché humaine. Les Mudrā – Gestes Reflexologiques Faits avec les Mains explorent la relation cerveau/main et stimulent le dialogue opposé des mains avec le cerveau de manière directe et profonde. Les Kriyā – Tonification et Nettoyage Organique (et une Alimentation adéquate et soignée) ménagent des processus de désintoxication intenses et complets, fruit d’une sagesse humaine physiologique naturelle insoupçonnée.Les Mantra – Maîtrise des Sons, de la Vibration et de l’Harmonie – permettent de travailler avec de puissantes forces sonores. Les Bandha – Dynamisations Musculaires et Neuroendocrines – permettent une action directe sur les plexus nerveux et glandes endocrines/hormones. Extraordinairement vitalisant, les Bandha mettent le pratiquant dans un état de permanent pic de Jeunesse mais avec la sagesse d’un hyper contrôle et d’une conduction éclairée. Les Yama  et Niyama – Base d’Auto Exigence Fraternelle du Yoga Primordial de racine Matriarcale – aident à diriger les très hautes énergies accumulées et mises en mouvement (empêchant qu’elles n’agissent de manière incontrôlée et ne provoquent des lésions pas seulement physiques), stimulant l'auto exigence et le travail anti égo déformé, maintenant avec clarté les propos du Yoga et du pratiquant, sans détours néfastes. Le Prānāyāma – Exercices Respiratoires d’Influence Énergétique et Neurovégétative – ménage des recharges énergétiques exceptionnelles ainsi que l’entrée dans le Système Nerveux Autonome et dans les fonctions neurovégétatives et la conséquente sensibilisation avec les micro courants électro-nerveux et électro-chimiques (et aussi avec les Nādī, lignes préférentielles, conductrices de l’énergie – les méridiens de l’Acuponcture – et leurs croisements et agglomérations / plexus – les Chakra – on dit TCHakra – notamment les 7 Chakra Principaux) ; travaillant et conduisant les puissantes énergies corporelles, notamment la Kundalinī – Super Energie Résiduelle de l’ADN – que seule la sagesse multimillénaire et la prudence des Grands Maître Illuminés du Yoga savent éveiller et conduire correctement.

Tout ceci constitue la base de stabilité et le tronc de la Pyramide du Yoga duquel Dhyāna – Méditation et le Sommet Lumineux. Sans cela, il n’y a pas de Véritable Méditation.En dehors du Yoga, il n’y a pas de véritable Méditation. 

"Méditation" est notre manière de caractériser / « traduire » Dhyāna. En effet ce concept n’existait pas de ce côté du Globe et il a fallu adapter un mot déjà existant. Cependant, ce terme et inexact, car Méditer signifie « penser profondément à quelque chose ». Or, Dhyāna est l’opposé de l’utilisation du mental concret – pour les occidentaux la panacée - les Yogi, bien qu’ils explorent initialement le mental concret (et ensuite Abstrait et Artistique) de manière intense, brillante et unique, s’élèvent, quand ce dernier devient un obstacle grossier (et souvent égocentrique) à d’autres Dimensions, plus vastes, jusqu’àatteindre la Puissante zone Mentale Supra Cognitive, désignée par les Anglo-Saxons d’Overmind – au-delà du Mental Concret

Meditação - Dhyána

Le nom générique de Dhyāna, la véritable Méditation, englobe 5 Degrés/Paliers (l’un d’eux se nomme d’ailleurs Dhyāna) qui sont : 

5. Prathyāhāra, 4. Dhāranā, 3. Dhyāna, 2. Sabīja Samādhi, 1. Nirbīja Samādhi.

Chacun de ces Paliers ménage une grand maîtrise du mental qui se reflète dans leContrôle de la Fréquence des Ondes Mentales, de manière équivalente à l’Escalade de ces Paliers, atteignant une Énorme Élévation et Intensité depuis le commun état d’éveil - β (beta), en passant à α (alpha) et ensuite, profondément, à θ (thêta) et, supérieurement à Δ (delta). 
 


EXPLICATION TECHNIQUE

Pour parcourir ces 5 difficiles Degrés, le pratiquant dispose de 6 précieux Groupes – Niveaux Techniques de Méditation, qui lui sont facultés à mesure qu’il évolue (dans les 5 Degrés ou Paliers), qui sont : 

       6. Yantra Dhāran
ā (Concentration sur un Yantra – Symbole complexe) ; 
       5. Jāpa
Dhāran
ā / Dhyāna (avec Jāpa – Sons Support de Concentration, verbalisés, murmurés, e/ou mentalisés); 
       4. Yantra Jāpa
Dhāran
ā / Dhyāna (Concentration sur un Yantra et son respectif Bija Jāpa); 
       3. Ajāpa Jāpa Dhyāna, et apparentés – Réservé (Concentration sur des fonctions organiques subtiles mais évidentes); 
       2. Shakti Dhyāna / Sam
ādhi – Initiatique ; (transmis par le Sat Guru – Grand Maître); 
       1. Bhakti Shakti Dhyāna
/ Samādhi – Profondément Initiatique / pratiquement inaccessible (requiert une grande préparation et qualification). 

Pour commencer l’Escalade des Degrés / Paliers ou 5 ÉTATS de CONSCIENCE, les pratiquant du Yoga s’entraînent en commençant par le :

5ème Degré – Prathyāhāra – Abstraction des Sens / Plongée dans le Micro Cosmos Intérieur (comme la tortue qui rentre ses extrémités – tournant ses sens vers l’Univers Intérieur, les concentrant et dévoilant l’Être – découvrant des Trésors). Un test dans cette phase qui n’est dominée qu’au bout de longues années de pratique est de brancher une source sonore (par exemple une radio) et que ceci ne perturbe pas le pratiquant, ni même un peu. Ensuite, près d’un aéroport, qu’un avion qui atterrit ou décolle n’interfère pas avec son recueillement. Dans le Yoga et dans l’Évolution il n’y a pas de feinte – il est en effet néfaste de tricher avec soi-même !


Vous serez alors préparé pour les 4 derniers Degrés, désignés dans leur ensemble par Samyama – unir, comme à l’Origine. 

Le 4ème Degré – Dhāranā – Concentration Continue, vous permettra de focaliser tout votre Mental (comme une loupe sur le sur le point focal) sur un seul Objet de Concentration, sans vaciller et sans déplacer votre attention et votre pensée ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Un test dans cette phase consiste, par exemple, à suggérer au pratiquant quelques thèmes à analyser et à vérifier s’il arrive à l’ignorer et à se maintenir fermement concentré sur l’Objet de Concentration, maîtrisant complètement le mental. 

Vous serez alors préparé pour Dhyāna – Véritable Méditation où le pratiquant dispose d’un authentique laser mental, expérimentant la Supra Conscience, le Mental Supra Cognitif.

La maîtrise de Dhyāna ouvre la porte au SAMĀDHI (Illumination) – Suprême Conscience Intellective (Buddhi) Humaine – Cosmique
Jusque-là le pratiquant ne confine pas son cerveau aux limites de sa boîte crâniennes mais utilise tout le système nerveux périphérique et autonome et surtout explore tous les compartiments cérébraux, exponentiant toutes les liaisons neuronales possibles, découvrant le Meilleur et le plus Lucide de lui-même, transformant son cerveau en interface avec le subtil Environnement Cosmique

Maintenant, au 2ème Palier – Sabīja  (avec une graine) Samādhi, vous ferez un grand bond pour aller boire à la Grande et Permanente Mémoire et Sagesse de l’Univers ; vous habituant aux Autres Dimensions extra humaines, les dépassant totalement, assumant une Grandeur Cosmique. 

Finalement, le déjà Grand Maître – Libéré (Mukta) , vivra complètement et continuellement leNibīja (sans graine) Samādhi – Le Grandiose But du Yoga (la 9ème Étape de Patañjali), brisant la Roue du Samsāra, voyant par-delà l’Illusion (Māyā), la Réalité de toute la Sagesse Cosmique, « au-delà de l’apparence », sentant et sachant que Tout fait partie de lui-même et qu’il est lui-même, le Tout,  se libérant de son petit, mesquin et ridicule égo et se mettant au service de la Grande Cause Universelle – « Complétant l’Œuvre ».  

Nirbīja Samādhi  est un État Suprême propre au Parcours Unique du Véritable Yoga. (Le Samādhi étant un État de Conscience Ultérieur n’a rien à voir avec d’autre états inférieurs : Satori, Nīrvana, etc.) – n’ayons pas d’illusions.  

Il n’existe pas de Véritable Méditation en dehors du Yoga ; pour l’intense, discipliné et long entraînement mental, jusqu’au Grand Dépassement et à la Capacité Multi Dimensionnelle, il est nécessaire de recourir à toutes les Discipline Techniques du Yoga et à leurcomplexité, lesquelles fonctionnent comme un Grand Support et Auxiliaire irremplaçable, forgeant l’adepte avec la discipline, le nettoyage, l’augmentation de l’énergie, la Conduction, l’Élévation et le Dépassement de soi. Tout fonctionne comme une Grande Pyramide, dont Dhyāna/Samyama – Métation/Samādhi est le Sommet Lumineux et unique. Il faut en outre avoir comme Guide un Véritable Grand Maître qui ait déjà effectivement parcouru ce Chemin.
 


NOTES FINALES

- Les souffleurs
Quant au reste, les « méditations » des organisations de « méditation » en dehors du Yoga – de l’entraînement mental, etc. – ne conduisent à rien sinon à une tranquillité et un bien-être certes bienvenus dans nos sociétés du stress, de la pollution et de l’agression à l’être humain et à la Nature, mais ce ne sont que de sèches et petites miettes, des étincelles moribondes du Grand Banquet de  Sagesse, de LUMIÈRE et de l’Inhérent Pouvoir de la Connaissance qui au pratiquants peu informés n’est pas nécessairement promis mais sera toujours nié (Over Mind).


Le Chemin
Dans le Yoga, le Parcours est fondamental, toujours en direction de la Suprême Conscience ; l’approche du pratiquant-Philosophe doit être constante et bien nette car, dans le cas contraire, il perdra son temps, contrariant son propos initial et la Proposition du Yoga de constante et permanente Évolkution non théorique à la direction unique et bien précise, de Concentration (et non de dispersion) – où les moyens devront toujours être en accord et similaires au Grandiose Dessein, sans aucune exception.



COUPLES SHAKTA - Méditation pour la Paix à la Confédération Portugaise du Yoga

Dhyāna / Samādhi (Samyama)

DHYĀNA / SAMĀDHI (SAMYAMA) - Méditation / Illumination, par la Contrôle de la Fréquence des Ondes Mentales

Aprenez la Secrète Méditation des Hautes Himalayas Indiennes (au-delà de rshikesh et Haridvar)
et des Forêts Dravidiennesa du Sud.

La plus secrète, efficace et puissante méditation du Monde

Il n'y a pas de véritable Méditation en dehors du Yoga

*

Dhyána / Samyama

INTRODUCTION

Yoga - le Contrôle de la Fréquence des Ondes Mentales – selon le Grand Maître Patañjali – l’unique et véritable codificateur historique du Yoga :  

Chita Vrtti Nirodha 
(Mental) (Ondes) (Contrôle)


Le Yoga (qui signifie joindre, ou lier, de la racine Yuj – on dit Yudj = joug) est un Système Intégré de Développement Total de l’Être Humain.  

1. En explorant complètement toutes les capacités humaines positives
 

       1- visibles, 2- latentes, 3- suspectées, 4- insuspectées

cela doit être fait en Harmonie (sans déséquilibres, sans qu’une partie joue un rôle excessif, déséquilibrant pour les autres, ou ait une avance ou un retard compromettant), 
 

2. jusqu’à assumer une dimension ultra corporelle / Cosmique, (Nirbīja) Samādhi – Illumination, le But du Yoga, catapultant l’Être Humain (laissant en arrière une information génétique essentiellement animale vieille de centaines de millions d’années), unissant à la Base de toute la Mémoire et Sagesse cosmiques.


EXPLICAÇÃO GENERALISTA

Pour cela, le Yoga Sāmkhya (à l’origine, quand il n’y avait encore qu’un seul Yoga, le Yoga s’appelait Sāmkhya) dispose des 14 Disiplines Techniques – faites en Cours, en 14 Anga ou parties, une Discipline – le Mahā Sādhanā / Grande Pratique (plus 6 disciplines Complémentairess pour un total de 20) ; toutes préparent la dernière – la plus importante : Dhyāna – Véritable Méditation

Par exemple, les Āsana – Positions Psychobiophysiques, confèrent une résistance physique, musculaire, énergétique, émotionnelle et neurologique exceptionnelle, unique et propre au Yoga, préparant à l’évolution mentale et au passage des hautes énergies (sans effets secondaires). Les Yoganidrā – techniques de Relaxation Physique, Émotionnelle et Mentale, permet outre une détente totale et des récupérations physiques fulgurantes en quelques minutes, la résolution des nœuds psychiques et l’auto-résolution de situations inscoupçonnées et impénétrables de la complexe psyché humaine. Les Mudrā – Gestes Reflexologiques Faits avec les Mains explorent la relation cerveau/main et stimulent le dialogue opposé des mains avec le cerveau de manière directe et profonde. Les Kriyā – Tonification et Nettoyage Organique (et une Alimentation adéquate et soignée) ménagent des processus de désintoxication intenses et complets, fruit d’une sagesse humaine physiologique naturelle insoupçonnée.Les Mantra – Maîtrise des Sons, de la Vibration et de l’Harmonie – permettent de travailler avec de puissantes forces sonores. Les Bandha – Dynamisations Musculaires et Neuroendocrines – permettent une action directe sur les plexus nerveux et glandes endocrines/hormones. Extraordinairement vitalisant, les Bandha mettent le pratiquant dans un état de permanent pic de Jeunesse mais avec la sagesse d’un hyper contrôle et d’une conduction éclairée. Les Yama  et Niyama – Base d’Auto Exigence Fraternelle du Yoga Primordial de racine Matriarcale – aident à diriger les très hautes énergies accumulées et mises en mouvement (empêchant qu’elles n’agissent de manière incontrôlée et ne provoquent des lésions pas seulement physiques), stimulant l'auto exigence et le travail anti égo déformé, maintenant avec clarté les propos du Yoga et du pratiquant, sans détours néfastes. Le Prānāyāma – Exercices Respiratoires d’Influence Énergétique et Neurovégétative – ménage des recharges énergétiques exceptionnelles ainsi que l’entrée dans le Système Nerveux Autonome et dans les fonctions neurovégétatives et la conséquente sensibilisation avec les micro courants électro-nerveux et électro-chimiques (et aussi avec les Nādī, lignes préférentielles, conductrices de l’énergie – les méridiens de l’Acuponcture – et leurs croisements et agglomérations / plexus – les Chakra – on dit TCHakra – notamment les 7 Chakra Principaux) ; travaillant et conduisant les puissantes énergies corporelles, notamment la Kundalinī – Super Energie Résiduelle de l’ADN – que seule la sagesse multimillénaire et la prudence des Grands Maître Illuminés du Yoga savent éveiller et conduire correctement.

Tout ceci constitue la base de stabilité et le tronc de la Pyramide du Yoga duquel Dhyāna – Méditation et le Sommet Lumineux. Sans cela, il n’y a pas de Véritable Méditation.En dehors du Yoga, il n’y a pas de véritable Méditation. 

"Méditation" est notre manière de caractériser / « traduire » Dhyāna. En effet ce concept n’existait pas de ce côté du Globe et il a fallu adapter un mot déjà existant. Cependant, ce terme et inexact, car Méditer signifie « penser profondément à quelque chose ». Or, Dhyāna est l’opposé de l’utilisation du mental concret – pour les occidentaux la panacée - les Yogi, bien qu’ils explorent initialement le mental concret (et ensuite Abstrait et Artistique) de manière intense, brillante et unique, s’élèvent, quand ce dernier devient un obstacle grossier (et souvent égocentrique) à d’autres Dimensions, plus vastes, jusqu’àatteindre la Puissante zone Mentale Supra Cognitive, désignée par les Anglo-Saxons d’Overmind – au-delà du Mental Concret

Meditação - Dhyána

Le nom générique de Dhyāna, la véritable Méditation, englobe 5 Degrés/Paliers (l’un d’eux se nomme d’ailleurs Dhyāna) qui sont : 

5. Prathyāhāra, 4. Dhāranā, 3. Dhyāna, 2. Sabīja Samādhi, 1. Nirbīja Samādhi.

Chacun de ces Paliers ménage une grand maîtrise du mental qui se reflète dans leContrôle de la Fréquence des Ondes Mentales, de manière équivalente à l’Escalade de ces Paliers, atteignant une Énorme Élévation et Intensité depuis le commun état d’éveil - β (beta), en passant à α (alpha) et ensuite, profondément, à θ (thêta) et, supérieurement à Δ (delta). 
 


EXPLICATION TECHNIQUE

Pour parcourir ces 5 difficiles Degrés, le pratiquant dispose de 6 précieux Groupes – Niveaux Techniques de Méditation, qui lui sont facultés à mesure qu’il évolue (dans les 5 Degrés ou Paliers), qui sont : 

       6. Yantra Dhāran
ā (Concentration sur un Yantra – Symbole complexe) ; 
       5. Jāpa
Dhāran
ā / Dhyāna (avec Jāpa – Sons Support de Concentration, verbalisés, murmurés, e/ou mentalisés); 
       4. Yantra Jāpa
Dhāran
ā / Dhyāna (Concentration sur un Yantra et son respectif Bija Jāpa); 
       3. Ajāpa Jāpa Dhyāna, et apparentés – Réservé (Concentration sur des fonctions organiques subtiles mais évidentes); 
       2. Shakti Dhyāna / Sam
ādhi – Initiatique ; (transmis par le Sat Guru – Grand Maître); 
       1. Bhakti Shakti Dhyāna
/ Samādhi – Profondément Initiatique / pratiquement inaccessible (requiert une grande préparation et qualification). 

Pour commencer l’Escalade des Degrés / Paliers ou 5 ÉTATS de CONSCIENCE, les pratiquant du Yoga s’entraînent en commençant par le :

5ème Degré – Prathyāhāra – Abstraction des Sens / Plongée dans le Micro Cosmos Intérieur (comme la tortue qui rentre ses extrémités – tournant ses sens vers l’Univers Intérieur, les concentrant et dévoilant l’Être – découvrant des Trésors). Un test dans cette phase qui n’est dominée qu’au bout de longues années de pratique est de brancher une source sonore (par exemple une radio) et que ceci ne perturbe pas le pratiquant, ni même un peu. Ensuite, près d’un aéroport, qu’un avion qui atterrit ou décolle n’interfère pas avec son recueillement. Dans le Yoga et dans l’Évolution il n’y a pas de feinte – il est en effet néfaste de tricher avec soi-même !


Vous serez alors préparé pour les 4 derniers Degrés, désignés dans leur ensemble par Samyama – unir, comme à l’Origine. 

Le 4ème Degré – Dhāranā – Concentration Continue, vous permettra de focaliser tout votre Mental (comme une loupe sur le sur le point focal) sur un seul Objet de Concentration, sans vaciller et sans déplacer votre attention et votre pensée ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Un test dans cette phase consiste, par exemple, à suggérer au pratiquant quelques thèmes à analyser et à vérifier s’il arrive à l’ignorer et à se maintenir fermement concentré sur l’Objet de Concentration, maîtrisant complètement le mental. 

Vous serez alors préparé pour Dhyāna – Véritable Méditation où le pratiquant dispose d’un authentique laser mental, expérimentant la Supra Conscience, le Mental Supra Cognitif.

La maîtrise de Dhyāna ouvre la porte au SAMĀDHI (Illumination) – Suprême Conscience Intellective (Buddhi) Humaine – Cosmique
Jusque-là le pratiquant ne confine pas son cerveau aux limites de sa boîte crâniennes mais utilise tout le système nerveux périphérique et autonome et surtout explore tous les compartiments cérébraux, exponentiant toutes les liaisons neuronales possibles, découvrant le Meilleur et le plus Lucide de lui-même, transformant son cerveau en interface avec le subtil Environnement Cosmique

Maintenant, au 2ème Palier – Sabīja  (avec une graine) Samādhi, vous ferez un grand bond pour aller boire à la Grande et Permanente Mémoire et Sagesse de l’Univers ; vous habituant aux Autres Dimensions extra humaines, les dépassant totalement, assumant une Grandeur Cosmique. 

Finalement, le déjà Grand Maître – Libéré (Mukta) , vivra complètement et continuellement leNibīja (sans graine) Samādhi – Le Grandiose But du Yoga (la 9ème Étape de Patañjali), brisant la Roue du Samsāra, voyant par-delà l’Illusion (Māyā), la Réalité de toute la Sagesse Cosmique, « au-delà de l’apparence », sentant et sachant que Tout fait partie de lui-même et qu’il est lui-même, le Tout,  se libérant de son petit, mesquin et ridicule égo et se mettant au service de la Grande Cause Universelle – « Complétant l’Œuvre ».  

Nirbīja Samādhi  est un État Suprême propre au Parcours Unique du Véritable Yoga. (Le Samādhi étant un État de Conscience Ultérieur n’a rien à voir avec d’autre états inférieurs : Satori, Nīrvana, etc.) – n’ayons pas d’illusions.  

Il n’existe pas de Véritable Méditation en dehors du Yoga ; pour l’intense, discipliné et long entraînement mental, jusqu’au Grand Dépassement et à la Capacité Multi Dimensionnelle, il est nécessaire de recourir à toutes les Discipline Techniques du Yoga et à leurcomplexité, lesquelles fonctionnent comme un Grand Support et Auxiliaire irremplaçable, forgeant l’adepte avec la discipline, le nettoyage, l’augmentation de l’énergie, la Conduction, l’Élévation et le Dépassement de soi. Tout fonctionne comme une Grande Pyramide, dont Dhyāna/Samyama – Métation/Samādhi est le Sommet Lumineux et unique. Il faut en outre avoir comme Guide un Véritable Grand Maître qui ait déjà effectivement parcouru ce Chemin.
 


NOTES FINALES

- Les souffleurs
Quant au reste, les « méditations » des organisations de « méditation » en dehors du Yoga – de l’entraînement mental, etc. – ne conduisent à rien sinon à une tranquillité et un bien-être certes bienvenus dans nos sociétés du stress, de la pollution et de l’agression à l’être humain et à la Nature, mais ce ne sont que de sèches et petites miettes, des étincelles moribondes du Grand Banquet de  Sagesse, de LUMIÈRE et de l’Inhérent Pouvoir de la Connaissance qui au pratiquants peu informés n’est pas nécessairement promis mais sera toujours nié (Over Mind).


Le Chemin
Dans le Yoga, le Parcours est fondamental, toujours en direction de la Suprême Conscience ; l’approche du pratiquant-Philosophe doit être constante et bien nette car, dans le cas contraire, il perdra son temps, contrariant son propos initial et la Proposition du Yoga de constante et permanente Évolkution non théorique à la direction unique et bien précise, de Concentration (et non de dispersion) – où les moyens devront toujours être en accord et similaires au Grandiose Dessein, sans aucune exception.



COUPLES SHAKTA - Méditation pour la Paix à la Confédération Portugaise du Yoga