Prānāyāma

Prānāyāma - Exercices Respiratoires d'Influence Énergétique et Neuro-végétative

Avec le YOGA, on explore toute la capacité pulmonaire, notamment la partie basse des poumons, la plus volumineuse, on utilise consciemment le diaphragme (processus naturel). On respire par le nez. On utilise pratiquement 7 litres d’air (♂) par respiration. Il y a un très important rendement d’absorption d’O2.
 
En Occident, on respire avec la partie supérieure des poumons, négligeant la zone inférieure, qui est la plus importante, on utilise au maximum 3 litre d’air  (en moyenne de 0,5 à 2 L). On respire, souvent par la bouche. 

Le  Prāna est l’Énergie unique utilisable (cinétique) d’où proviennent toutes les énergies utilisables de l’Univers (par exemple l’Énergie de l’éclair). Le Prāna utilisable dans l’Être Humain sont les ions négatifs (anions) d’oxygène – la Bio Énergie. 

Les 4 phases de la respiration en Yoga  (Puraka – inspiration, Kumbhaka – rétention les poumons pleins, Rechaka – expiration, Shūnyaka – rétention les poumons vides) améliorent extraordinairement l’absorption d’oxygène à chaque respiration et optimisent le rendement de chaque cycle respiratoire. 

L’utilisation du diaphragme permet d’utiliser la zone des poumon de plus grande capacité, la partie inférieure, où l’air entre en premier et d’où il sort en dernier et renforce la fonction du cœur dans la circulation sanguine, phase veineuse, l’aidant et lui permettant de se reposer. 


LE PRĀNĀYĀMA VISE :

       1. La Prise de Conscience des intervenants dans toute la Fonction Respiratoire et l’appropriation et contrôle de l’Énergie ;
       2. La Création d’État Émotionnels et Mentaux (et Bioénergétiques) ;
       3. Le Contrôle et la modification des Fonctions Organiques ;
       4. Atteindre des État de Supra Conscience.

Prānāyāma

Prānāyāma - Exercices Respiratoires d'Influence Énergétique et Neuro-végétative

Avec le YOGA, on explore toute la capacité pulmonaire, notamment la partie basse des poumons, la plus volumineuse, on utilise consciemment le diaphragme (processus naturel). On respire par le nez. On utilise pratiquement 7 litres d’air (♂) par respiration. Il y a un très important rendement d’absorption d’O2.
 
En Occident, on respire avec la partie supérieure des poumons, négligeant la zone inférieure, qui est la plus importante, on utilise au maximum 3 litre d’air  (en moyenne de 0,5 à 2 L). On respire, souvent par la bouche. 

Le  Prāna est l’Énergie unique utilisable (cinétique) d’où proviennent toutes les énergies utilisables de l’Univers (par exemple l’Énergie de l’éclair). Le Prāna utilisable dans l’Être Humain sont les ions négatifs (anions) d’oxygène – la Bio Énergie. 

Les 4 phases de la respiration en Yoga  (Puraka – inspiration, Kumbhaka – rétention les poumons pleins, Rechaka – expiration, Shūnyaka – rétention les poumons vides) améliorent extraordinairement l’absorption d’oxygène à chaque respiration et optimisent le rendement de chaque cycle respiratoire. 

L’utilisation du diaphragme permet d’utiliser la zone des poumon de plus grande capacité, la partie inférieure, où l’air entre en premier et d’où il sort en dernier et renforce la fonction du cœur dans la circulation sanguine, phase veineuse, l’aidant et lui permettant de se reposer. 


LE PRĀNĀYĀMA VISE :

       1. La Prise de Conscience des intervenants dans toute la Fonction Respiratoire et l’appropriation et contrôle de l’Énergie ;
       2. La Création d’État Émotionnels et Mentaux (et Bioénergétiques) ;
       3. Le Contrôle et la modification des Fonctions Organiques ;
       4. Atteindre des État de Supra Conscience.